Genèse du projet

Genèse du projet

Depuis 2010, le Pays Loire Val d'Aubois est labelisé "Pays d'art et d'histoire" par le ministère de la Culture. Il s'est engagé dans une approche visant à sensibiliser les habitants, les jeunes, les visiteurs et les professionnels à la qualité architecturale et paysagère du territoire. Le projet qui se définit comme un levier pour le développement du territoire depuis déjà plus d'une décennie est celui de la valorisation du patrimoine industriel. Bien que ce territoire soit rural, on peut déceler les traces d'une vie industrielle importante dans la première moitié du XIXème siècle. Les hauts fourneaux, les forges, les logements ouvriers, les canaux et les usines sont les témoins visibles de ce passé parmi lesquels les chercheurs et les associations développent des connaissances. Le Val d'Aubois se qualifie ainsi, pour les spécialistes, comme l'exemple du cas français du développement de l'industrie dans les zones rurales. Ce solide axe se juxtapose avec d'autres types de patrimoine bâti et paysager: l'héritage religieux, le patrimoine fortifié, le patrimoine naturel et enfin le patrimoine rural et bâti (granges à auvent, lavoirs, moulins, etc.).

Le projet culturel "Pays d'art et d'histoire" associe dans sa démarche tous les éléments, l'héritage naturel, paysager, architectural et urbain, l'héritage technique et ethnologique, qui contribue à l'identité d'un territoire en associant les citoyens et en impliquant les acteurs qui participent à la qualité architecturale et à la qualité du cadre de vie.

L'idée d'implanter un centre d'interprétation dans cet ancien site industriel au bord du canal du Berry est déjà évoquée dans le dossier de candidature au label "Pays d'art et d'histoire". Cet héritage témoigne d'un passé industriel riche avec en particulier le four Hoffman du début du siècle XXe siècle, composé de deux galeries parallèles de 32 mètres de longueur.

Aller en haut